Ça dada / TELERAMA

« Sans jamais nous faire la leçon, Alice laloy resitue le mouvement Dada dans son époque boulversée et dans sa révolte. Mannequins parlants mais, trépanés et décor défoncé disent bien que le monde était en train de craquer… »

(Mathieu Braunstein)

Lien vers l’article en ligne

 

Ça dada et Ça décoiffe

Attention, attention ! Le facétieux « Ça, Dada » d’Alice Laloy a investi le Nouveau Théâtre de Montreuil. Bousculant dans sa course l’ordre établi, il provoque stupeur, tremblement et rugissements de plaisir parmi les (jeunes) spectateurs. Contagieux ?

Lien vers l’article en ligne

 

Ça dada TTT On aime passionnément

« Difficile de raconter un spectacle où souffle un tel vent de liberté, pulvérisant les codes du théâtre et bien d’autres règles. Car, être hors cadre, c’est bien ce que revendique Alice Laloy dans sa mise en scène fracassante, époustouflante, fulgurante… »

(Françoise Sabatier-Morel)

Lien vers l’article en ligne

 

À Charleville-Mézières, les marionnettes prennent corps

LE MONDE | 20.09.2017 – Tous les deux ans, la cité ardennaise accueille pendant dix jours le Festival mondial des théâtres de marionnettes. Les marionnettes ont littéralement envahi les façades des maisons et des bâtiments publics. (…) Alice Laloy et son étonnante exposition «Pinocchio(s) » avec de grands portraits d’enfants transformés en pantins désarticulés…

Télécharger l’article