Tout est transformation, métamorphose, visuelle et sonore.

« Alice Laloy cherche un langage. Elle écrit par la mise en scène.
Sa démarche se nourrit d’un dialogue entre une logique concrète et pratique qu’elle entretient en « bricolant », et une logique mentale de « rêverie » évoluant par associations libres. Son théâtre est peuplé d’images. Avec les interprètes et les matières qu’elle réunit, elle essaie de rendre ces sensations visuelles tangibles selon une logique qui appartient au monde qu’elle orchestre. Dans son travail, tout est transformation, métamorphose, visuelle et sonore.  »

L’Œil de la photographie, avril 2019

Lien vers l’article en ligne

 

À Charleville-Mézières, les marionnettes prennent corps

LE MONDE | 20.09.2017 – Tous les deux ans, la cité ardennaise accueille pendant dix jours le Festival mondial des théâtres de marionnettes. Les marionnettes ont littéralement envahi les façades des maisons et des bâtiments publics. (…) Alice Laloy et son étonnante exposition «Pinocchio(s) » avec de grands portraits d’enfants transformés en pantins désarticulés…

Télécharger l’article