Pinocchio(live)

 

Création 4 Mai 2019 au Carreau du Temple dans le cadre de la Biennale Internationale des Arts de la Marionnette à Paris

Performance

Durée : 50 minutes

 

Conception et mise en scène Alice LALOY

Composition sonore Eric RECORDIER

Chorégraphie Cécile LALOY

Scénographie Jane JOYET

Costumes Oria STEENKISTE

Accessoires Benjamin HAUTIN

Assistante-stagiaires aux accessoires Maya-Lune THIEBLEMONT

Assistante-stagiaire à la mise en scène Sandra SEVRIN

 

Avec les enfants danseurs de la classe CHAD du Conservatoire à Rayonnement Régional de la Ville de Paris: Naëlle BENALLA, Émile BOULAN, Suzanne CELERIER, Louison GROH, Tierno LAMYNE MEADOWS, Inès LEBLANC, Gabrielle MACHE, Maya NAMMOUR, Salomé PETIT, Armand POISOT, Théo PROVENZANO DE SOUZA, Nina SANTAMARIA RAYMONDIS, Olga TACHOU

Avec l’aimable coopération de leur professeure de danse Sabine RICOU

 

Et les performeurs et performeuses : Léa ARSON, Justine BARON, Romane BRICARD, Benoît CANNE, Ophélie CHARPENTIER, Anaïs GRANGEAN, Claire HURPEAU, Dorine JARRIGE-MAILLE, Jade MALMAZET, Camille MARCON, Cécile MOURIER, Louis PONSOLLE, Sandra SEVRIN

 

Accompagnés par Norah DURIEUX LE BARS et Eliott SAUVION LALOY

 

 

Production La Compagnie S’appelle Reviens
Co-production Le Mouffetard, Théâtre des arts de la marionnette-Paris.
Avec le soutien du Conseil Général de Seine Saint Denis dans le cadre de la résidence In Situ..
La Compagnie S’Appelle Reviens est conventionnée par la DRAC Grand Est.
Nous remercions nos partenaires : Le Conservatoire d’Art Dramatique du 5ème arrondissement - classe de Stéphanie Farison, le Lycée Paul Poiret de Paris pour la confection des costumes – classe de Véronique Coquard et Maryse Alexandre, le Lycée Eugène Hénaff de Bagnolet pour la construction des établis – classe de Yvan Blondel, le Centre de formation Cifacom de Paris, les internes du Collège International de Noisy-le-Grand, l’ITM – Institut Technique du Maquillage de Paris.

 

 

À l’issue la résidence Hors les murs en Monglie, un nouvel axe se définit : mettre en scène ce processus de transformation et le transposer au plateau. Alice Laloy se dirige vers l’écriture de la performance « Pinocchio(live) ».

 

La performance « Pinocchio(live) » met en scène la logique et les outils de la recherche photographique. À l’instar d’un rite de passage, les performeurs adultes transforment les performeurs enfants en marionnette avant que ces derniers se réapproprient leur corps d’enfant par un mouvement de transe-danse.

 

 » Dans l’écriture de la performance,je me ressaisis de la dimension ludique de la première impulsion qui me pousse à prendre la photo Pinocchio 0.0 en 2014. Je joue à m’inspirer d’un imaginaire propre à la science-fiction afin de nourrir mes recherches. Et j’imagine un rite de passage qui consiste à transformer les enfants d’un âge médian en marionnette avant qu’ils se réapproprient eux-mêmes de leurs corps d’enfants par le mouvement. (Alice Laloy)

 

Le projet est de faire aboutir cette forme performative et d’en poursuivre le travail d’écriture dans une forme scénique qui sera créée avec des enfants contorsionistes.

 

Voir le calendrier

Télécharger le dossier

Visionner le teaser