Pinocchio(s)

Exposition & Performance

 

La première version de la performance sera créée le 3 mai 2019.

Reprise le 25 mai.

 

Avec :

Les élèves en danse contemporaine du CRR de Paris.

En partenariat avec le Conservatoire Gabriel Fauré du 5ème arrondissement, l’école de maquillage ITM Paris et le Théâtre au Mains nues.

 

Le 3 mai au Carreau du Temple, dans le cadre de l’Ouverture de la BIAM (Biennale internationale des arts de la marionnette).

Le 25 mai à la MAC (Maison des Arts de Créteil) dans le cadre de l’exposition Pinocchio(s).

 

EXPOSITION

Conception, Maquillages & Costumes Alice Laloy

Photographies Elisabeth Carecchio (Série 1&2) & Alice Laloy (Séries 3 &suites)

 

PERFORMANCE

Écriture et mise en scène Alice Laloy

Composition sonore Eric recordier

Chorégraphie Cécile Laloy

Scénographie Jane Joyet

Accessoires Benjamin Hautin

Chargée de production Sotira Dhima

 

Production La Compagnie S’appelle Reviens
Co-production Le Mouffetard, Théâtre des arts de la marionnette-Paris.
Avec le soutien de La DRAC Grand-Est, Le TJP-CDN d’Alsace, Le Mouffetard-Théâtre des arts de la marionnette-Paris, Le Festival Mondial des Arts de la Marionnette à Charleville-Mézières, L'Institut Français, L'Alliance Française à Oulan-Bator, le Festival International des arts de la Marionnette de Saguenay au Québec.

 

Invitée à réaliser la première de couverture d’un magazine consacré aux arts de la marionnette, je choisis de dialoguer avec le mythe de Pinocchio. Plus précisément, je m’intéresse à l’instant de la métamorphose du pantin en humain. Je me demande à quoi ressemble le corps de Pinocchio quand il passe de son corps de pantin à son corps d’enfant?

 

Parallèlement, faisant allusion aux marionnettes réalistes contemporaines je m’amuse à tricher avec la recherche de réalisme et je transforme mon enfant en marionnette par le biais d’un truchement simple de maquillage. Cherchant à figer cette transformation, je la prends en photo et j’intitule cette photo Pinocchio 0.0.

 

Depuis 2014, je poursuis ce travail et je reproduis le processus avec d’autres enfants tentant de saisir encore ce trouble.

(Alice Laloy)

 

Aujourd’hui, la recherche évolue. Après plusieurs résidences dont une en Mongolie, Alice Laloy réunit ses collaborateurs artistiques (Jane Joyet, Eric Recordier et Cécile Laloy) afin de mettre en scène le processus de ces transformations.

 

« Pinocchio(s) » est une exposition à géométrie variable.

 

Télécharger le dossier